Tour de France à la Voile 2018 - Jean Marie Liot

Bilan du Tour De France à la Voile

– Clarisse tu pèses combien ? 
– Euh 65 kilos…pourquoi !? 
– Alors viens faire le Tour de France à la Voile avec nous ! Tu seras le poids lourd de l’équipe 🐘⛵️😀

Fin juin, j’ai eu la très bonne surprise de me voir invitée à remplacer une équipière à bord de l’un des 2 seuls équipages 100% féminins du Tour Voile : (la dite équipière avait des soucis de santé, croisons les doigts pour que ça s’arrange pour elle !) me voici officiellement le « musclor » de l’équipe féminine du Helvetia by Normandy Elite Team. 💪

Ni une ni deux, il a fallu embarquer dans l’aventure sans être préparée du tout ! 
– Jamais couru sur ce genre de bateaux (des trimarans de 24 pieds) ? Tant pis tu apprendras ! 🤞
– Jamais fait tacticienne à bord d’un bateau ? C’est pas grave c’est quand même toi qui fera la tactique ! 🙈

.

3 COQUES, 4 EQUIPIÈRES, 17 JOURS DE COURSE EN 7 ÉTAPES
Ce n’était pas tout à fait ma 1ère fois à bord d’un trimaran de course, mais c’était la première fois que je servais à quelque chose à bord d’un trimaran ! ☝️ Le tour de France à la voile se court sur des Diam 24 : des trimarans au format jouet de plage pour 3 à 4 personnes. Atteignant très facilement des vitesses de 20 noeuds (plus de 35km/h)… quand je suis arrivée on m’a accueillie avec des histoires de collisions, de fracture de la clavicule et autres réjouissances. Finalement j’ai survécu sans trop d’encombres 😅 
De Dunkerque à Nice, (en passant par Dieppe, Barneville, Baden, Gruissan et Hyères) nous n’avons quasiment eu que du super beau temps et pas tellement de vent fort !

.

TOUJOURS UN TEMPS DE RETARD 🙊
En course au large, même s’il faut parfois réagir vite, on a souvent le temps de réfléchir plusieurs minutes avant une manoeuvre. Entre 3 bouées avec un bateau qui va vite ce temps est réduit à une toute petite poignée de secondes. Si bien que j’étais souvent en retard dans la prise de décision : « ah bah tiens si on avait fait comme ce bateau là bas ça aurait été pas mal ! » merci Clacla…

.

PAS SI MAL DU TOUT 
On s’est agacées, on a été contentes, on a été frustrées, on s’est un peu engueulées, on a aussi beaucoup rigolé… et finalement nous sommes arrivées 18ème sur 26. Pour un équipage conçu quelques jours avant le départ et affrontant beaucoup d’équipages pro, j’ai envie de dire que c’est très positif ❤️👍

.

LE TOUR DE FRANCE, À LA VOILE… OU EN CAMION ?
J’ai vraiment adoré participer à cette épreuve et j’ai appris des tonnes de choses sur ce format que je ne connaissais pas… mais est ce tout de même bien raisonnable de ne rester que 2 jours à chaque étape et de faire faire autant de camions à de si jolis bateaux à voile ? La question mérite d’être posée ! #PlusDeBateauCaSeraitEncorePlusRigolo

🙏Un super MERCI à Sophie Faguet – SkipperPauline CourtoisMargot VenninAdèle Marevery et à toute l’équipe du Helvetia by Normandy Elite Team pour leur accueil sur cette super aventure ! Dans le désordre : Ulysse et Ulysse, Seb, Auré, Ari, Cédric Chateau, Vonvon, Tiph’, Marie Soso et Anton

📷 Jean-Marie LIOT PhotographiesMorgan Bove Photographe et Anton Klock

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *